billet

Caractéristiques des billets et des pièces en francs luxembourgeois

Caractéristiques graphiques et techniques des billets

Conformément à une longue tradition, les derniers billets émis par l’Institut Monétaire Luxembourgeois comportent l’effigie de S.A.R. le Grand-Duc Jean avec en arrière plan un édifice du patrimoine architectural national. Ainsi le billet de 100 francs comporte une représentation de la façade du Palais grand-ducal. Le billet de 1 000 francs comporte le château de Vianden sous sa forme contemporaine et le billet de 5 000 francs comprend une représentation du château de Clervaux.

Le verso des billets fait également référence au patrimoine architectural national. Le billet de 100 francs présente une vue allégorique de la vieille ville avec les vestiges de la forteresse de Luxembourg. Le billet de banque de 1 000 francs, comporte un arrangement graphique des principaux édifices de la Ville d’Echternach, mais aussi l’image stylisée d’un scribe et un extrait du Codex Aureus Epternacensis. Le verso du billet de 5 000 francs présente une composition graphique des principaux édifices du Centre Européen de Luxembourg-Kirchberg, mais aussi la silhouette du château des comtes de Luxembourg et une représentation d’une tourelle espagnole.

Les trois billets issus de la dernière gamme de billets en francs luxembourgeois se caractérisent chacun par une couleur dominante : le rouge pour le billet de 100 francs, le brun pour celui de 1 000 francs et la couleur verte pour le billet de 5 000 francs.

Quant aux dimensions, les billets en francs se caractérisent par une hauteur uniforme, mais se distinguent par des longueurs croissantes en fonction de l’importance de la valeur faciale des billets.

Caractéristiques graphiques des pièces

Selon la tradition suivie en matière de graphisme des pièces luxembourgeoises, les dernières pièces en francs destinées à la circulation courante comportent toutes à l’avers l’effigie de S.A.R. le Grand-Duc Jean. Le revers des pièces comporte l’inscription de la valeur faciale et la date de leur frappe.

A noter que chaque dénomination des dernières pièces ayant circulé avant l’introduction de l’euro, présente deux graphismes légèrement distincts.

 

Voir également
  • Les billets en francs luxembourgeois
  • Les pièces en francs luxembourgeois